25.05.2017

Les Tourtes voyageuses; espèce disparue.

Le Parc régional de la Rivière-du-Nord est fier de détenir un couple de Tourtes voyageuses parmi ses animaux naturalisés.

Il fut une époque où le ciel s’obscurcissait au passage de ces oiseaux migrateurs, tellement ils étaient nombreux. Une opportunité de chasser facilement, que l’homme a saisie rapidement. Mais, il ignorait que son avarice réduirait l’espèce à sa perte. L’année 1914 marquera celle de la disparition des Tourtes voyageuses. Le parc détient un couple ayant jadis appartenu aux Frères des écoles chrétiennes, puis à Marcel Germain, enseignant de Saint-Jérôme, qui l’a finalement cédé au Parc régional de la Rivière-du-Nord en 2004. Exposé au pavillon parmi les autres animaux naturalisés, un malheureux incident a brisé le cou de la femelle. Les deux oiseaux ont donc été entreposés pendant plusieurs années, jusqu’à ce qu’en 2016, un regroupement d’ornithologues des Laurentides ait certifié que ces oiseaux étaient des Tourtes voyageuses, d’une valeur appréciable. Dès lors, le parc a entamé des démarches pour faire restaurer l’oiseau étêté. Une tâche minutieuse qui a été accomplie avec brio.  Le parc est maintenant fier de détenir ces superbes oiseaux, évocation d’une période marquante du passé et souvenir inestimable aujourd’hui. Seulement quelques musées au Canada possèdent un spécimen de la Tourte voyageuse.

Parc régional de la Rivière-du-Nord

Retour actualité