François Soucy, Solo de trompettes, 1971

L'oeuvre de François Soucy est composée de cinq colonnes d'acier semblables à de jeunes pousses montant vers la lumière et qui représentent les principaux acteurs de la justice, soit le juge, l'avocat de la défense, le procureur, les jurés et, au centre, le prévenu. Les courbures arquées vers le ciel au sommet des colonnes représentent la justice divine, celles recourbées vers la terre, la justice des hommes. Le jeu structural rappelle l'ogive des fenêtres de l'édifice en arrière-plan. La couleur représente la tension entre les différents moments d'un procès : le vermillon rappelle les temps chauds, la confrontation, les frictions; le noir traduit l'inconnu, les hésitations, les tâtonnements; le gris tempère les situations désagréables. Né à Montréal, François Soucy a résidé dans les Laurentides pendant plus de 24 ans.Il obtient le Prix de sculpture du Québec en 1965.De l'abstraction à la figuration, on dénote dans ses oeuvres une construction et un assemblage étayés par une recherche constante, entre autres, sur les fresques et les mosaïques.

Cette oeuvre s'inscrit dans le circuit d'art public de la Ville de Saint-Jérôme.

Pour le découvrir, c'est ici!

Retour aux évènements
Horaire

Permanent

Prix

Gratuit

Adresse

Palais de justice de Saint-Jérôme, 25 de Martigny Ouest, Saint-Jérôme, QC, J7Y 4Z1

Itinéraire

Vous aimeriez peut-être aussi

Permanent
Exposition

L’espace muséal - Hors des sentiers battus de Kittie Bruneau

L’espace muséal expose de façon annuelle des œuvres en lien avec la nature, créées par des artistes de la région.

En partenariat avec : Parc régional de la Rivière-du-Nord
Découvrir
Permanent
Circuit, Exposition

Pierre Leblanc, Les Voyelles « Salut Rimbaud », 1990

Pierre Leblanc, Les Voyelles « Salut Rimbaud », 1990, acier peint

En partenariat avec :
Découvrir