J. Pierre Bourgault, Ayarak, 1998

Tangible, mais également immatérielle par ses projections d'ombres toujours mouvantes, cette oeuvre est un véritable parcours initiatique semé d'exhortations écrites, dessinées à même le pavement ou sur quelques éléments du mobilier, comme de petits cailloux et qui nous amènent à prendre possession du lieu. J.Pierre Bourgault est guidé par l'architecture vitrée du nouveau Palais de justice dans sa réfléxion. En effet, un palais de justice transparent brise la tradition des " bunkers " et c'est sans discrimination que, de partout, l’on pourra apercevoir autant les appelés que les lésés. Arpentée du dehors au dedans, l'oeuvre exprime la socialisation, l'opposition, la complémentarité, la différence et tout ce qui nous lie. Né en 1942 à Saint-Jean-Port-Joli au sein d'une illustre famille de sculpteurs sur bois, J. Pierre Bourgault a cheminé de la tradition des métiers d'art vers une œuvre pleinement contemporaine.

Cette oeuvre s'inscrit dans le circuit d'art public de la Ville de Saint-Jérôme.

Pour le découvrir, c'est ici!

Retour aux évènements
Horaire

Lundi au vendredi
de 8 h 30 à 16 h 30

Prix

Gratuit

Adresse

Palais de justice de Saint-Jérôme, 25 de Martigny Ouest, Saint-Jérôme, QC, J7Y 4Z1

Itinéraire

Vous aimeriez peut-être aussi

Permanent
Exposition

L’espace muséal - Hors des sentiers battus de Kittie Bruneau

L’espace muséal expose de façon annuelle des œuvres en lien avec la nature, créées par des artistes de la région.

En partenariat avec : Parc régional de la Rivière-du-Nord
Découvrir
Permanent
Circuit, Exposition

Pierre Leblanc, Les Voyelles « Salut Rimbaud », 1990

Pierre Leblanc, Les Voyelles « Salut Rimbaud », 1990, acier peint

En partenariat avec :
Découvrir